Alela Diane

Alela Diane

Close 2 / 77

Août, 2017.
Mes premiers souvenirs remontent lorsque je m’endormais sur les bruits de guitare de mon père dans la cuisine. J’ai appris à jouer d’un instrument à travers l’écriture de chansons quand j’avais 19 ans, et lorsque j’écris, je reviens toujours à ce style de “finger-picking” qui m’est familier. Je viens d’une petite ville d’extraction d’or rempli de pins appelée Nevada City, en Californie, mais Portland en Oregon fut ma maison pendant 20 ans. Mes premiers enregistrements datent de 2003, alors que j’allais à l’université à San Francisco, et je sors, depuis, régulièrement des albums. Lors de mes tournées, j’ai pu voyager à travers toute l’Europe et le Royaume-Uni, et visiter les États-Unis assez de fois pour bien connaître ce pays maintenant.
J’écris à propos de la vie, de l’amour, de la perte, j’ai rêvé ces musiques, et ai été douloureusement nostalgique envers elles. J’ai essayé de nombreux arrangements : de la simple acoustique au groupe entier, puis retour aux sources à nouveau. J’ai beaucoup appris sur ma voix à travers les années, elle évolue et change avec moi, et je lui en suis reconnaissante.
Mon cinquième enregistrement en solo, Cusp, a été enregistré alors que j’étais enceinte de ma seconde fille, et sortira en début 2018, quand je pourrai de nouveau être en tournée.
Je suis impatiente de le partager avec vous.
XO