Mina Tindle

Mina Tindle

Close 30 / 30

Les démos qu’elle composait dans son coin n’étaient pas destinées à la révéler. Pourtant, Mina Tindle, poussée par le festival Generik qui découvre son travail via Myspace, attrape rapidement le virus et part à l’assaut des lives avec ses quelques chansons. Désireuse de préciser son univers, elle rejoint Brooklyn d’où émerge son premier album Taranta. Mina y chante en français et en anglais tout en s’offrant de prestigieuses collaborations (Bryce Dessiner (The National), ou encore Craig Silvey (producteur d’Arcade Fire, Portishead et The National)). De part ses influences anglo-saxonnes et sa touche pop française, on lui prête volontiers les traits mélodiques de Kate Bush ou encore de France Gall. Encensée par la presse francophone, Mina s’installe alors progressivement sur la scène française et revient avec un second album en 2014, Parades. Un album qui témoigne de l’urgence qu’elle avait de se dévoiler grâce à des morceaux plus personnels et un chant plus franc.

Pour ce qui est d’aujourd’hui, Mina Tindle a commencé à enregistrer de nouveaux morceaux aux Etats-Unis. Un retour qui nous dévoilera très probablement une nouvelle facette de son esprit…

Booking : l.kaya@asterios.fr